Comment préparer votre fichier en vue d’un tirage photo?

Au laboratoire photo, nous avons régulièrement des questions pour savoir comment enregistrer une photo, avec quel profil, sous quel format…Effectivement pour une qualité d’impression optimale, la préparation des fichiers est une étape importante et plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Que votre tirage soit petit ou grand, qu’il soit sur un support souple ou rigide, il faut bien vérifier la taille et la résolution du fichier.

Vous pouvez utiliser les logiciels tels que Photoshop, Lightroom, Photofiltre ou encore Gimp pour modifier les paramètres de vos images.

Format de l’image

Nous conseillons de choisir le format TIFF (aplati et compressé au format LZW) ou JPEG.

Le format JPEG est utilisé sur la plupart des logiciels installés par défaut sur les ordinateurs. Grâce à ce format le poids de votre image est très faible. L’inconvénient est que le taux de compression est trop élevé et de ce fait les pertes de qualité sont parfois visibles. Si vous choisissez ce format, nous vous conseillons d’utiliser la qualité la plus haute. (« Fichier » / « Enregistrer-sous » > Cocher « JPEG » : Qualité : 100%).

Nous vous recommandons le format TIFF car il ne provoque pas de perte d’information lors de l’enregistrement. Même si le poids de l’image est plus lourd, la qualité de la photo sera meilleure.

ASTUCE : Vous pouvez aplatir vos calques avant l’enregistrement. Dans Adobe Photoshop sélectionner « calque » puis « aplatir l’image ». Enregistrez ensuite l’image en TIFF puis LZW, laissez les autres paramètres par défaut.

Sur Labophotos.fr, vous pouvez faire une simulation en important votre image.  Un indicateur de qualité vous permet de contrôler le facteur d’agrandissement de votre image selon le format choisi :

  • Qualité d’image suffisante : les dimensions de votre image sont suffisantes pour un tirage de qualité.
  • Qualité d’image moyenne : les dimensions de votre image sont insuffisantes, l’interpolation risque d’être visible.
  • Qualité d’image insuffisante : nous vous recommandons de choisir un format de taille inférieure.

Résolution

Nous conseillons une résolution entre 72 et 300 dpi à l’échelle 1 selon le type de supports. Sur l’écran les images s’affichent généralement en 72 dpi mais la résolution idéale d’impression est de 300 dpi.

La résolution, c’est le nombre de pixels que compte votre image en hauteur et en largeur. Elle s’exprime en points d’encre par pouce (dpi ). Plus la résolution de l’image est élevée, plus la qualité sera importante. Cela évite les images floues ou pixélisées. Vous pouvez utiliser des résolutions supérieures ou inférieures mais nous vous conseillons de ne pas dépasser les limites recommandées.

ASTUCE : Pour voir si votre image a une qualité suffisante, il vous suffit de vous rendre sur Adobe Photoshop, dans « Images » / « Taille de l’image » et de décocher l’option « Rééchantillonnage ». Il faut ensuite indiquer le format désiré puis vérifier le champ « résolution » qui doit être compris entre 72 et 300 dpi. 

L’espace colorimétrique

La gestion des couleurs est une étape très importante qu’il ne faut pas négliger. L’espace colorimétrique détermine les détails des couleurs tels que la profondeur, la luminosité et les contrastes de votre image.

Nous acceptons les fichiers RVB, CMJN ou niveaux de gris. Nous vous conseillons de convertir vos images en mode RVB (rouge, vert, bleu). Cet espace colorimétrique regroupe trois couleurs primaires, il est très utilisé pour les appareils professionnels. Vous pouvez rester en 8 bits par couche.

  • Pour fichier RVB : Adobe RVB 98
  • Pour fichiers CMJN : ISO Coated v2

ASTUCE : Pour modifier la colorimétrie de votre image, il vous suffit de vous rendre sur Adobe Photoshop, ouvrir votre image puis dans « Image » / « mode », choisir « RVB », de même pour modifier la valeur des bits. 

Les tirages avec finition contrecollage ou les tirages sur support rigide nécessitent un débord de 4 mm tournant. Vous devez le prévoir lors la préparation de votre fichier. Dans le cas, où vous ne l’auriez pas inclus, nous agrandirons votre fichier en conséquence.

Si vous désirez une marge blanche pour vos tirages photo, vous devez le préparer directement dans votre fichier.

Pour les tirages photo sur papiers, nous proposons d’installer les profils ICC adaptés pour visualiser une simulation du rendu final. Cette simulation est pertinente si vous possédez un écran calibré.

Attention : les profils ICC ont uniquement pour but la simulation du rendu, n’incorporez donc pas les profils à vos images, nous avons consacré un article sur ce sujet juste ici

2 Comments

  1. Un bon petit rappel était nécessaire Surtout lorsque nous n’utilisons pas régulièrement les logiciels photos et que procéder à des agrandissements l’est encore moins.
    Bref, merci pour toutes ces informations claires et précises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *